Britology Watch: Deconstructing \’British Values\’

11 April 2011

L’interdiction de porter les burkhas est une honte pour la France

Feel free to Google-translate this, but I felt it needed to be said in the language of Racine.

Si ce n’est pas ridicule, l’interdiction de porter les burkhas dans les lieux publics, qui devient loi aujourd’hui, est une honte pour la France.

Ridicule à cause du nombre minuscule de porteuses de burkha en France, estimé à quelque deux milles. Une honte en raison des fières traditions de la liberté, de l’égalité et de la fraternité auxquelles le nom même de la République Française s’associe dans l’esprit de la communauté internationale.

Évidemment, la fraternité ne s’étend pas à nos sœurs musulmanes. Apparemment, la liberté ne signifie plus le libre choix de ses vêtements. Et l’égalité – au nom de laquelle on prétend justifier cette mesure discriminatoire – n’équivaut plus au droit d’être différent.

Et l’absurdité la plus grande, c’est qu’on pense que cette nouvelle loi va donner plus de sécurité aux citoyens français, et qu’elle aille donner lieu à une meilleure entente entre la France séculaire et la communauté musulmane, en France et à l’internationale. Tout au contraire : cela ne peut qu’aggraver les tensions et augmenter les accusations de la part du monde musulman que la France soit intolérante, raciste même, envers la religion et le peuple musulmans. Et, ici en Angleterre, l’on ne sait que trop quelles peuvent être les conséquences pour la sécurité de notre population d’accusations de cette sorte, quelque infondées qu’elles soient.

Et tout ceci pour quelques deux milles femmes qui désirent exprimer leur foi de cette manière. Cynisme politicien, peut-être, si ce n’était pas si ridicule.

Create a free website or blog at WordPress.com.